De la vigne au vin

L'élaboration du champagne se réalise en plusieures étapes :

Vendanges

Après une année de travail minutieux, elles débutent généralement mi-septembre, lorsque le raisin est arrivé à maturité. Une équipe de vendangeurs cueille manuellement les raisins afin de ne pas abîmer les grains.

Pressurage

Après la cueillette, le raisin est pressuré délicatement par des pressoirs pneumatiques. 25,5 hectolitres de jus (moût) sont extraits pour 4 000 kg de raisins pressurés.

Première fermentation alcoolique

Les moûts vont ensuite subir une première fermentation dans des cuves en acier inoxydable. Après une semaine, le sucre est totalement transformé en alcool. Le vin tranquille est alors obtenu.

Assemblages

Les vins tranquilles de l'année sont judicieusement assemblés par nos soins. Des vins de réserve des vendanges précédentes pourront y être ajoutés pour assurer une qualité suivie.

Mise en bouteilles et prise de mousse

Lors de la mise en bouteilles (tirage), sucre et levures vont être ajoutés aux vins tranquilles assemblés. Ces bouteilles sont alors entreillées en cave (emplilées sur lattes horizontalement). En six semaines, une deuxième fermentation alcoolique, appelée prise de mousse, se réalisera.

Vieillissement en cave

Durant cette étape, les vins acquièrent leur typicité. Les bouteilles sur lattes reposent durant une période variable selon la qualité des cuvées, au minimum : 20 mois pour le rosé et le sélection, 24 mois pour le brut et 7 ans pour le millésime.

Remuage

Les bouteilles sont installées sur des pupitres pour être remuées pendant 40 jours. Le remuage est quotidien ; il consiste à faire tourner chaque bouteille d'un quart de tour en la redressant progressivement de la position horizontale à la position verticale. Ceci permet de faire descendre dans le goulot le dépôt créé par les levures durant la prise de mousse.

Dégorgement

Le col de la bouteille est placé dans un bain à -26°C. Le dépôt est ainsi emprisonné dans un glaçon. Celui-ci sera expulsé à l'ouverture de la bouteille. Une liqueur d'expédition composée de vin de réserve et de sucre sera alors ajoutée ; son dosage fera la différence entre le Brut et le Demi-sec. Le bouchon de liège traditionnel et son muselet seront placés sur la bouteille.

Après la dernière étape de l'habillage où la bouteille est parée de son étiquettes et de sa collerette, le champagne est enfin prêt à être dégusté !

Pour accéder à notre site, vous certifiez être majeur(e) et avoir connaissance de la règlementation en vigueur dans votre pays relative à l'information sur les boissons alcoolisées diffusée sur Internet.